De quelle liberté on parle ?

Il ne suffit pas de cliquer sur un bouton pour croire que le mot liberté est engagé. Il ne suffit pas de se planquer derrière un clavier pour se dire que tout est permis et que tout est bon à déblatér…