Une icône de la chanson marocaine nous quitte

by La Rédaction

L’artiste et chanteur marocain Fathallah Lamghari est décédé ce samedi soir à l’âge de 82 ans dans un hôpital à Rabat, des suites d’une maladie.

Grâce à son répertoire riche repris par plusieurs artistes, notamment ses iconiques «Allah Ala Raha», «Faynek Al Hbib »et «Wallah manta maana», Feu Fathallah Lamghari a profondément marqué l’histoire de la chanson marocaine.

Le natif de Fes en 1940 était également reconnu pour ses qualités de parolier et compositeur. À ce propos, on lui doit le succès des chansons «Maghiyara», «Kass El Bellar» et « Mouhal Ynessak Elbal», dont il a écrit les paroles, en plus de la chanson patriotique «Nidaa Al Hassan» à l’occasion de la Marche Verte.

L’artiste avait pareillement collaboré avec Latifa Raafat, qui n’était qu’à son début en lui composant la chanson à succès, «Ana fi âarek ya ima». De même pour Naïma Samih avec «âla ghafla».

Vous aimerez aussi