Le monde arabe fêté par l’IMA à Rabat

by La Rédaction

L’Institut du monde arabe et la Fondation nationale des musées organisent «Modernités arabes, collection du musée de l’Institut du monde arabe» pour la première fois hors de France, prêtée au musée mohamed VI d’art moderne et contemporain à Rabat.

Le public de la capitale pourra donc apprécier les œuvres de cette exposition rassemblant 116 œuvres d’artistes issus de 18 pays du monde arabe.

Cette collection présente en effet un riche panorama sur les avant-gardes des modernités plurielles des pays du monde arabe depuis 1945 à nos jours, avec une majorité de peintures, mais aussi des sculptures, des photographies et des œuvres graphiques d’artistes originaires du Maroc, d’Algérie, d’Arabie saoudite, du Bahreïn, d’Égypte, des Émirats arabes unis, d’Irak, de Jordanie, du Liban, de Libye, de Palestine, du Qatar, du Soudan, de Syrie, de Tunisie et du Yémen.

Parallèlement à cela,
et pour compléter ce voyage à travers les œuvres du monde arabe, la Fondation nationale des musées rend hommage à la galerie L’Atelier, dont les initiateurs, Patrice et Pauline Demazière, ont démarré dans les années 1970 où la peinture n’était pas dans les mœurs du Maroc.

Rappelons que cette galerie était pionnière dans la mise en valeur des artistes marocains fondateurs de la modernité, notamment Mohamed Melehi, Mohamed Chebaa, Farid Belkahia, Miloud Labied, Mohamed Kacimi, ainsi que d’autres figures importantes de l’art plastique du Maghreb-Machrek.

Vous aimerez aussi