La mode africaine s’invite à Rabat

by La Rédaction

Placée sous le thème “La synergie des cultures pour le développement de l’Afrique”, la 14ème édition du Festival international de la mode en Afrique (FIMA 2022) se tiendra d’aujourd’hui au 10 décembre à Chellah sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI avec le soutien du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, en célébration de “Rabat, capitale de la culture africaine”.

Le FIMA a été fondé par Seidnaly Sidi Ahmed alias Alphadi, désigné en 2015 “artiste de la paix pour l’Unesco”, ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco pour l’innovation et la création africaine et membre des Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique).

Dans une allocution, il a indiqué que cette édition “sera une occasion de mettre en exergue l’identité culturelle du continent, ainsi que ses potentialités économiques qui seront au centre des débats des différentes rencontres prévues au programme”.

La programmation de cette année comprend, outre les défilés et les spectacles, des compétitions pour valoriser les meilleurs stylistes d’Afrique et de sa diaspora dans les catégories de la maroquinerie, des bijoux et accessoires de mode et des Tops Models.

Sont également prévues des tables rondes axées, entre autres, sur les thèmes du financement de la mode et de la création, la protection de la propriété intellectuelle et des appellations d’origine des créations africaines et l’utilisation des nouvelles technologies dans la production et le marketing.

Rappelons que la première édition du festival, qui se tient tous les deux ans, a vu le jour en 1998 dans le désert du Niger pour célébrer le retour de la paix entre les Nigériens après des années d’un conflit fratricide.

Vous aimerez aussi