Intégrité du patrimoine moderniste casablancais par Nezha Alaoui

by Nadia Sefraoui

Casablanca. Parc de la Ligue Arabe. Dans le cadre de la 9ème édition des Journées du Patrimoine, l’association Casamémoire  a convié la jeune architecte Nezha Alaoui, qui a présenté son travail portant sur le patrimoine casablancais. Sous le thème « Intégrité du patrimoine moderniste casablancais« , cette jeune doctorante en architecture de l’Ecole Nationale d’Architecture de Rabat a exposé son travail sur la période moderne et les expériences dans la construction de logements dits « pour le plus grand nombre » à Casablanca.  Au cours de cette rencontre, elle a traité des logements collectifs modernistes datant des années 1950 qui sont un témoignage de grands principes architecturaux expérimentés, notamment, par Michel Ecochard et ATBAT-Afrique. Certains de ces bâtiments ont connu des modifications, plus ou moins importantes, opérées au fil du temps par leurs habitants. Différentes problématiques  ont été, également, traitées : «Quelles furent les modifications apportées par les habitants à un cadre bâti datant du XXème siècle à valeur patrimoniale ? Quelles sont les conséquences de ces modifications ? L’intégrité de ce patrimoine est-il préservé?  Enfin, Nezha Alaoui a mis en avant la richesse du patrimoine moderne de la ville de Casablanca et a plaidé pour sa conservation. Selon elle, « la conservation d’un patrimoine n’est possible que grâce à sa reconversion ou sa réhabilitation. User d’un patrimoine, c’est le ramener à la vie ».

 

Vous aimerez aussi