Abdellah Taïa en lice pour le Prix de la littérature arabe 2022

by La Rédaction

Avec son livre « Vivre à ta lumière », Abdellah Taïa se fraye une place parmi les huit romans retenus pour la 10ᵉ édition du prix de la littérature arabe 2022.

Organisé par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe (IMA), ce prix de 10 000 € et dont le gagnant sera connu courant novembre, a notamment sélectionné « Un chien de rue bien entraîné » de l’égyptien Muhammad Aladdin. Le Liban y participe avec « Le goût des garçons » de Joy Majdalani, la Tunisie par les trois ouvrages « Bel abîme » de Yamen Manai, « La Voisine du cinquième » de Habib Selmi, et « Par le fil je t’ai cousue » de Fawzia Zouari. Quant à Omar Youssef Souleimane, il représentera la Syrie avec son ouvrage « Une chambre en exil » et Hammour Ziada porte la voix du Soudan avec son ouvrage « Les Noyées du Nil ».

« Vivre à ta lumière », d’Abdellah Taïa est en effet le portrait d’une mère marocaine dans le Maroc des années 1960, en tenaille entre colère, désir de revanche et rêve d’affranchissement.

Vous aimerez aussi