Abdallah Lamane : le parcours inspirant d’un prodige marocain entre Harvard et le MIT

by La Rédaction

À seulement 24 ans, Abdallah Lamane est devenu une figure emblématique de la persévérance et de l’excellence académique. Originaire de Chanteloup-les-Vignes, une ville ouvrière des Yvelines, il est le premier Marocain admis au programme doctoral conjoint en ingénierie médicale entre Harvard et le MIT, aux États-Unis. Ce succès remarquable est le fruit d’un parcours marqué par des défis considérables et un travail acharné.

   

Issu de parents immigrés qui ont dû sacrifier leurs rêves pour subvenir aux besoins de leur famille, Abdallah a toujours été encouragé à valoriser l’éducation comme unique moyen d’échapper à la précarité. Ses parents, bien que confrontés à des difficultés financières et à un environnement peu propice à la réussite scolaire, n’ont jamais cessé de lui inculquer l’importance du travail et de la détermination.

Après des études secondaires à Conflans-Sainte-Honorine et un passage en PACES, Abdallah s’est réorienté vers une classe préparatoire prestigieuse à Janson de Sailly. Malgré les disparités académiques avec ses camarades issus de milieux favorisés, il a redoublé d’efforts pour se hisser au sommet. Son travail acharné a porté ses fruits lorsqu’il a intégré CentraleSupélec, et obtenu une bourse pour un semestre à Stanford.

La consécration est arrivée avec son admission au programme doctoral conjoint Harvard-MIT en Health Sciences and Technology, où il se spécialise dans les applications de l’IA à la médecine. Abdallah Lamane s’engage également auprès de l’association « Viens voir mon taf » pour aider les jeunes défavorisés à trouver des stages et accéder à des formations de haut niveau.

Son parcours a été salué par Samira Sitaïl, ambassadrice du Maroc en France, qui a exprimé sa fierté et ses félicitations. Abdallah Lamane incarne l’espoir pour de nombreux jeunes, prouvant que, malgré les obstacles, la réussite est possible grâce à la persévérance et à l’engagement.

Vous aimerez aussi