La future cité des arts d’Essaouira, temple de l’architecte Oscar Niemeyer

by Mounira Tyal

Le Brésilien Oscar Niemeyer, l’un des plus grands architectes du monde, va associer son nom à la ville d’Essaouira, à l’initiative d’André Azoulay, répondant ainsi à la volonté royale de rendre Essaouira une ville de patrimoine culturel et artistique. Quelques mois seulement avant sa mort, en décembre 2012, à l’âge de 104 ans, Niemeyer a fait l’esquisse d’une Cité des arts et de la culture au cœur de la Cité des Alizés. Rachid Andaloussi et Fikri Benabdellah ont pris le relais pour donner vie à ce projet. En soixante-dix ans de carrière, Oscar Niemeyer a réalisé plus de 600 bâtiments à travers le monde pour ne citer que quelques-uns : la ville de Brasilia et sa cathédrale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, le siège des Nations Unies à New York qu’il conçoit en 1952, ou le musée d’art contemporain de Niteroi près de Rio de Janeiro, étonnant avec sa forme de soucoupe volante. Il y a sept ans déjà, dans un numéro spécial consacré à l’œuvre d’Oscar Niemeyer, la revue internationale de référence sur l’architecture, Architecture d’Aujourd’hui-AA, a dupliqué sur deux pages les dessins du site d’Essaouira, réalisés par le maître brésilien. Ce grand projet, sera la dernière empreinte d’Oscar Niemeyer, et rentrera dans l’histoire de l’architecture et celle du Maroc.

   

Le Volcan, scène nationale du Havre.

Brasília-DF, 21/06/2011. Fachada e interior do Palácio da Alvorada. Foto: Ichiro Guerra/PR.

Vous aimerez aussi