Aux urnes citoyens

by Abdelhak Najib

Quand on aime son pays on va voter. Chacun selon sa conscience. La voix de chacun est une pierre de plus à l’édifice de la démocratie. Chacun est libre d’aller décider de son avenir dans ce pays où la mobilisation de tous est une urgence.

Cette petite fable du colibri résume bien l’engagement de chacun, à sa mesure.

Je fais ma part !

La légende du colibri : « un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés  et atterrés observaient impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les  pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : «  Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes que tu vas éteindre le feu ? «  « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part ».

Mon vote est une humble action mais qui vaut toujours mieux que de ne rien faire.

Que chacun fasse sa part…

 

Vous aimerez aussi